Augmentations des seins par injection de graisse : les questions les plus fréquentes

Quel est le poids idéal d’une candidate pour un lipofilling des seins ?

Le poids ici n’est pas un facteur déterminant pour la réalisation de cette intervention. Néanmoins, la femme souhaitant réaliser un lipofilling des seins doit disposer d’un tissu graisseux suffisant permettant de réaliser l’opération en toute sécurité. Il est à noter que 30-40% seulement de la graisse retirée est de bonne qualité et pourra être réutilisée pour le lipomodelage.

Sur quelle zone peut-on retirer la graisse ?

Il n’y a pas une meilleure partie sur laquelle on peut retirer les cellules adipeuses nécessaires pour l’augmentation mammaire par injection de graisse. Mais, les zones les plus souvent indiquées sont l’abdomen, les cuisses, …

Que se passe avec la graisse retirée ?

Elle sera purifiée par centrifugation. Cette procédure de filtration permettra de ne garder que les cellules de bonne qualité qui seront ensuite réinjectée dans la poitrine pour augmenter sa taille.

Que peut-on faire avec la graisse restante après le lipofilling ?

Comme pour le sang ou tout autre tissu, on peut cryoconserver la graisse restante. Ainsi, les chirurgiens ne seront pas obligés d’opter de nouveau pour une liposuccion si une retouche est nécessaire.

Une perte du poids diminuera-t-elle la taille de la poitrine après le lipofilling ?

Le tissu adipeux est un tissu vivant, ses cellules se comportent comme n’importe quelle autre cellule du corps. La perte du poids engendre une diminution du volume des cellules adipeuses. Par contre, une prise de poids maintient un nombre stable pour ces cellules.

Puis-je mettre un implant mammaire après le lipomodelage ?

Oui, la graisse injectée fera partie de la structure des seins. Il n’y aura aucun problème de mettre des prothèses mammaires si la patiente souhaitera avoir plus de volume.

Sera-t-il possible de remplacer les prothèses mammaires par la graisse ?

Oui, mais, il faut tenir en compte que la graisse ne pourra pas rétablir à l’identique la forme et la taille de la poitrine augmentée par des prothèses. On répètera les injections pour avoir une poitrine quasi-pareille à celle avec les implants.

Noter Cette Page