Mastopexie péri-aréolaire et augmentation des seins avec des prothèses

L’augmentation mammaire et la mastopexie sont deux procédures chirurgicales différentes. Réalisée conjointement avec une mastopexie péri-aréolaire (ablation de la peau en excès autour de l’aréole), l’augmentation mammaire est indiquée pour traiter les seins vidés et pour remonter l’ensemble aréole-mamelon affaissé.

Cette technique n’est pas recommandée pour traiter une vraie ptôse mammaire. Elle est idéale pour remonter une aréole tombante et dont l’affaissement ne dépasse pas les 2 cm.

On ne parle pas dans ce cas d’une vraie mastopexie, mais, plutôt d’un repositionnement de l’ensemble aréole-mamelon.

Dans ce cas, ce qui intéresse les chirurgiens (et les patientes aussi), c’est le remplissage progressif de la partie supérieure du sein et le repositionnement de mamelon. Dans plusieurs cas, cette intervention est réalisée sur une seule côté pour corriger les petites asymétries de positionnement de mamelons.

Le plus souvent, s’utilisent des prothèses anatomiques à projection haute et de profil également haut. La taille de la prothèse doit être suffisante pour remplacer le volume perdu, mais, sans trop exagérer afin d’éviter la chute prématurée de la poitrine.

Cette situation apparait généralement après la grossesse ou suite à une perte modérée de poids.

 Le dual plan est la technique la plus généralement indiquée pour positionner les implants mammaires. Placer les prothèses derrière le muscle sur la partie haute donne aux seins une apparence plus naturelle.           

Le fait de réaliser une mastopexie péri-aréolaire, n’oblige pas les chirurgiens à placer les prothèses à travers l’aréole, ils peuvent introduire les implants en effectuant des poches dans le sillon sous mammaire, puis, repositionner l’aréole en enlevant peau péri-aréolaire excédentaire.

La mastopexie péri-aréolaire + augmentation mammaire par des prothèses est réalisée sous anesthésie générale et en régime ambulatoire.

Autres indications de lifting des seins péri-aréolaire

  • Pour centrer les aréoles de la patiente ayant des mamelons très séparés
  • Pour réduire la taille de l’aréole
  • Pour enlever la peau et l’aréole déformée dans le cas d’un sein tubéreux

Résumé des indications et des caractéristiques de la mastopéxie péri-aréolaire

  • Est indiquée lorsqu’il est nécessaire d’enlever modérément la peau autour de l’aréole
  • Dans la majorité des cas se réalise sur une seule côté
  • Requiert des prothèses à projection haute et à profil haut
  • Se réalise sous anesthésie générale avec une hospitalisation d’un jour
  • La position la plus habituelle de la prothèse et en dual plan